04 37 57 96 77 | info@iedentlyon.com
Slide background

IMPLANT DENTAIRE

Découvrez un centre dentaire spécialisé en plein coeur de Lyon
Slide background

QUALITÉ, SÉCURITÉ, TRAÇABILITÉ

Implants dentaires Biomet 3i, couronnes et prothèses fabriquées à Lyon
Slide background

ESTHÉTIQUE DENTAIRE

Retrouvez le sourire grâce à un traitement sur-mesure

Pourquoi avons-nous des dents de sagesse?

Le développement des dents de sagesse est pour beaucoup une expérience extrêmement désagréable. Douleurs, abcès, désalignement des dents sont l’apanage courant de leur poussée… En revanche, certaines personnes ne développent aucune dent de sagesse. Est-ce vraiment une histoire de sagesse ?

 

1/ D’où viennent-elles ?

De nombreux anthropologues pensent que les dents de sagesse sont un héritage de nos lointains ancêtres, les premiers hommes. En effet, ceux-ci auraient eu besoin de dents particulièrement robustes afin de mâcher de la viande crue, donc très dure, des racines ainsi que des coques de noix et de noisettes. Avec l’évolution, notre mâchoire a perdu en taille. Il était donc plus facile d’accueillir une dent supplémentaire dans la bouche de nos ancêtres. Les anthropologues pensent que l’évolution a privilégié la perte de la dent de sagesse par rapport à une autre dent, car les efforts dus à la mastication, notamment au broyage, sont devenus plus faciles. De ce fait, une molaire supplémentaire s’est avérée inutile. Le régime alimentaire de l’homme moderne est fait d’aliments mous, cuits ou hachés, qui ne nécessitent qu’un effort de mastication minime afin d’être ingérés.

 

2/ Le développement

Le stade de développement des dents de sagesse est différent de celui des dents classiques. Elles ne commencent à se former qu’à l’âge de 10 ans, pour commencer à percer la gencive entre 18 et 25 ans. Leur nom « dents de sagesse » vient du fait que ces dents sont les dernières à pousser, et donc que l’on est censé avoir gagné en maturité et en sagesse depuis le début de l’adolescence.  Tout le monde ne développe pas ses dents de sagesse. On en a généralement 4, mais il arrive parfois que certaines personnes n’en développent aucune, quand d’autres en développent plus de 4. Il n’y a pour l’instant pas d’explication communément admise par la communauté scientifique à ces phénomènes.

3/ Leur utilité aujourd’hui

L’homme moderne n’a en réalité pas besoin de ses dents de sagesse. Pire, celles-ci peuvent provoquer des problèmes d’infection. En effet, la gencive se gonfle progressivement sous la poussée de cette dent volumineuse, étirant les nerfs et provoquant la douleur. Mais comme les phases de développement de ces dents sont longues et espacées, il est fréquent que des bactéries infectent la gencive à l’endroit où la dent de sagesse affleure…Ce n’est pas tout! L’émergence d’une dent importante peut désaligner les dents adjacentes et on peut ainsi perdre les bénéfices d’un traitement orthodontique…De par leur taille, beaucoup plus importante que des molaires classiques, elles peuvent mettre en péril la stabilité de toute la dentition, en poussant sur les dents adjacentes, amenant les dents à se chevaucher, ou a sortir de l’alignement de la mâchoire.

 

4/ Que faire lorsque les dents de sagesse poussent ?

Aujourd’hui, les dentistes pensent que 85 % des dents de sagesse devraient être extraites, par manque de place dans la bouche, et pour limiter les risques d’infection et de désalignement. L’opération doit être effectuée avant 35 ans environ, afin de limiter les risque de complication dans l’os de la mâchoire après cet âge. Certains dentistes estiment même qu’il est préférable de retirer les dents de sagesse avant 20 ans, lorsque les racines ne sont pas encore totalement formées.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.